Les Formes des feux d'artifice.

Plusieurs sortes de pièces pyrotechniques existent, et chacune produit un effet dépendant de la composition ou de la structure de l'explosif. Tous les feux d’artifices sont constitués à partir du même principe. Le but est d’emmagasiner un maximum d'énergie dans un minimum d'espace. La pièce la plus populaire est la bombe. Celles de type européen sont remplies de poudre noire, d'un dispositif d'allumage à retardement et d'une trentaine de petits sachets remplis d’une mixture pyrotechnique ; les étoiles. La disposition de celles ci à l’intérieur du produit déterminera la forme que le feu d’artifice aura. On pourra ainsi obtenir des pivoines, des palmiers, des marrons d'air et même des saules pleureurs. Quant aux bombes japonaises, «chrysanthème», elles sont aussi lancées à partir de la poudre noire entassée au fond d'un mortier, mais la disposition des étoiles à l'intérieur de la bombe fait en sorte que les étincelles colorées sont réparties de façon symétrique. Il existe également des bombes à plusieurs étages ayant chacun leur compartiment de propulsion et d'étoiles. L'explosion de chaque compartiment allume un dispositif à retardement conduisant au compartiment suivant, ce qui permet d'avoir plusieurs explosions à partir d'une seule fusée.

Voilà comment il faut disposer les divers éléments à fin d’obtenir une chandelle romaine.

 

Chandelle romaine

 

                                                                           fleche   gauche         fleche   droite

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×